Accueil > Vénézuéla Las Aves de Barlovento.

Vénézuéla Las Aves de Barlovento.

date - 9/10/2006

Position :

- Latitude : 11° - 56,25mn Nord
- Longitude : 67° - 27,10mn Ouest

Attention comme dans l’ensemble des zones du Vénézuéla, les cartes sont mal géoréférencées, les positions données par nos soins sont des relevés de GPS pris sur place. Ayez l’oeil bien ouvert dans les Roques on navigue à la couleur de l’eau. Cartes IMRAY N° MI0D22S0. Pas d’entrée de nuit si c’est la première fois...

Situées le plus à l’Ouest des îles du Vénézuéla, les Aves sont la porte dentrée pour se rendre sur les A.B.C, Bonnaire, Curaçao et Aruba, dans l’ordre d’apparition...

Comme pour les Roques, il s’agit d’un récif corallien, de deux récifs formant des lagons protégés et presque déserts en comparaison avec les autres îles des Caraïbes.

35 milles séparent les Aves de Barlovento (au vent) de la sortie des Roques par la partie la plus Ouest de l’archipel.

Une navigation qui se fait au portant avec du vent presque toute l’année, pour notre part nous n’en avons jamais eu moins de 20 noeuds.

Particularité des Aves, un phare qui fonctionne la nuit !!! Au début on pense que l’on allucine, trop abusé du rhum vénézuélien mais non, il fonctionne. Précision : il fonctionnait au mois de juin 2006, il faut être un peu prudent dans le secteur.

JPEG - 23.2 ko
Arrivée Aves.

L’entrée est facile, les fonds montent vite passant de 20 mètres à 6 mètres mais on voit les passes, le phare est sur tribord, une tourelle metallique assez haute.

Une fois dedans, même procédure pour se déplacer, la couleur de l’eau.

Tois mouillages sont possibles, le premier est occupé par les pêcheurs, c’est le plus abrité en cas de fort vent et il y a de la place pour tous. Le second plus à l’Est est situé devant une mangrove qui fait tout le tour du récif sur ce côté. Bon mouillage sur fond de 3 à 8 mètres selon positionnement. Le dernier encore plus à l’Est est le plus sauvage, acces en slalom mais peu protégé du clapot et du vent.

Les îles des Aves sont totalement sauvages… Quelques pêcheurs saisonniers et quelques voiliers de passage sur la route de Panama, c’est tout. Le récif corallien est bordé par une grande mangrove où nichent des milliers d’oiseaux de toutes espèces. Nous ne connaissons pas les noms de tous les oiseaux mais on y trouve concentré presque tout ce qui se fait dans les Caraïbes. Cela va du fou de bassan aux pélicans en passant par les Bobbys aux pieds bleus.

Pas beaucoup de poissons dans les fonds... Nous avons trouvé l’explication assez vite. Les pêcheurs plongent et ramassent tout, langoustes et poissons, en se servant de compresseurs sur leurs bateaux. La pêche en apnée est autorisée, celle avec bouteilles ou narguilé est interdite mais les pêcheurs passent outre. De plus, ceux qui ne plongent pas posent des filets maillants sur tous les fonds qui deviennent presque désertiques !

Jose Arocena

Droit d'auteur - Copyright © Sextan - 1999-2012 Webmestre