Traversée de la Méditerranée.

Du sud de l’Espagne vers la Grèce, au programme de l’année 2018…

Amuitz en Méditerranée 2018.

Amuitz a quitté son port d’attache du sud de l’Espagne ou il se trouvait depuis presque deux ans.

Amuitz en Andalousie Mai 2018

Avec Fanfan, nous avons préparé le bateau pour une virée Méditerranéenne qui devrait nous mener d’Andalousie aux Baléares puis progressivement vers la Sardaigne, la Sicile, la Calabre et la Grèce.

A table…

L’objectif est là. Amuitz va bien, il attend juste un carénage mais pour cela il faudra atteindre les eaux grecques et trouver un chantier local ou laisser notre voilier pour l’hiver.

Sous génois, dans peu de vent. Route vers les Baléeares

Avant d’en arriver là, nous avons quitté nos amis suisses Roland et Claire ainsi que Steve qui connait la Méditerranée sur le bout de son voilier avec lequel il a écumé le moindre recoin… Ses conseils nous seront probablement précieux vu qu’en matière Méditerranéenne nous sommes toujours des débutants.

Fanfan se repose en mer.
Amuitz sous vpoiles en Mediterranée

35 heures, c’est ce qu’il nous a fallu pour rejoindre l’île de Formentera dans le sud des Baléares. 35 heures de moteur et voile avec toujours la brise Diésel présente pour couvrir les 240 milles entre les deux ports.

Reflet d’AMUITZ sur une mer d’huile…

Une petite virée tranquille, idéale presque pour une remise en selle, il manquait quand même un peu de vent.

Ciel en début de soirée, Mediterranée.

Le pilote automatique NKE a fait merveille, on compte beaucoup sur notre troisième fidèle équipier.

Début de nuit quart à la barre.

Une bonite en partant et un gros poisson qui a tout cassé juste en arrivant dans les Baléares, un bilan maigre en matière de pêche. Croisé une jolie petite tortue, des millions de méduses et des dauphins en quantité.

Fanfan qui va préparer une bonite salée.
Calme choc.

Nous avons pris une bouée dans la partie du parc maritime de Las Salinas, bouées qui sont pour le moment gratuites et deviendront payantes au premier juin.

Création d’une gaffe après la perte du bout de la notre…
Bouée sur champ de Posidonies à Formentera.

Demain nous allons aller à terre, nous devons faire quelques courses et rendre visite à Gaelle, la roscovite locale.