Vénézuéla Isla Larga.

Position:

-Latitude : 10° – 30,10mn Nord
-Longitude : 68° – 0,10mn Ouest

Attention comme dans l’ensemble des zones du Vénézuéla, les cartes sont mal géoréférencées, les positions données par nos soins sont des relevés de GPS pris sur place.

Au Vénézuéla en revenant des îles Aves à l’ouest de l’archipel vous aurez souvent du mal à gagner facilement sur l’Est dans l’optique d’une remontée vers Puerto La Cruz ou vers Margarita, par exemple.

Une des solutions consiste à faire route vers le continent et à longer par sauts de puce, le littoral avec souvent du vent contraire…

Dans cette optique un atterrage sur le port de Puerto Cabello est classique. L’approche est claire et l’entrée facile bien qu’encombrée.

Pour notre part nous avons préféré faire quelques milles de plus et aller sur la petite île de Isla Larga qui est un excellent refuge notamment contre la houle qui peut être forte au passage des fronts et des ondes tropicales.

Pointer sur 10°30.54 Nord et 68°00.52 Ouest, vous serez sur un alignement qui va vous mener en douceur vers l’île en question en faisant un Cap 115°.

Sur votre tribord Puerto Cabello puis l’île Isla del Rey alors que sur bâbord défilent les îles Alcatraz et Santo Domingo, cette dernière habitée par des militaires.

Si la mer est formée, vous la sentirez se calmer à l’approche de Isla Larga, c’est radical.

Carte isla larga Vénézuéla
Carte isla larga Vénézuéla

Entre le point GPS et l’île moins de 4 nautiques à couvrir.

Pour rentrer dans la partie du mouillage vous devrez continuer sur ce cap jusqu’au point 10°28.96 Nord et 67°57.08 Ouest. Cela dit un amer de taille vous permettra de rentrer facilement. Deux grands pylônes sont à aligner, vous devrez alors obliquer de presque 90° sur bâbord pour suivre l’alignement sur une route au 36°.

De part et d’autre des patates de corail délimitent l’entrée, bien qu’il soit possible de rentrer en suivant la côte.

Les fonds sont importants, nous avons mouillé par 15 mètres de fond, nous ne voulions pas trop nous approcher de la plage qui était occupée par les vénézuéliens en fin de semaine.

L’abri est excellent, tant du vent que de la mer à tel point que l’on peut être surpris de la présence de la houle en repartant, quelques jours plus tard.

On n’y trouve rien ou presque sur l’île Larga qui est un RDV estival des habitants de Puerto Cabello.

Carte Imray MIOD 21S1. Ou British Hydrographic Office N° 1628 A.

José Arocena