Colombie, Bahia honda.

Bahia honda. 12°20.80 N 071°48 W

bahiahonda

Première halte possible sur la route entre les îles des Monjes (Venezuéla) et Carthagène, la baie de Bahia Honda est a déconseiller par vents d’Ouest, vents qui sont présents en fin de saison cyclonique et qui peuvent être soutenus.

guajira

La baie est immense et inhabitée… si ce n’est la présence de quelques petites embarcations à voile appartenant à des indiens locaux qui pêchent au filet dans cette immense étendue. 6,5 milles de large, plus de 4 de profondeur, la baie est utilisable par vents d’est mais à éviter par tout autre secteur. Même en s’engageant au fond du plan d’eau on se rend compte que la houle fait le tour de la pointe et s’engouffre à l’intérieur rendant le mouillage inconfortable. Par calme plat, ce doit être tout à fait acceptable.

dsc04744-2

Les fonds semblent être de sable et pierres et la tenue est assez bonne. On mouillera sur le côté droit de la baie par vents d’ouest et sur le côté gauche par vents d’est mais les fonds de la partie bâbord de la baie remontent nettement.

Les pêcheurs viendront vous voir, ils sont aimables et apprécient un peu de nourriture et d’eau tout comme quelques T-shirts usagés.

dsc04747-2

Pour ressortir de la Bahia Honda, bien arrondir la pointe car des hauts fonds presque pas visibles barrent la sortie. Cela rallonge la manœuvre mais vous passerez en sécurité.

Cartes de la british Hydrographic office N° 2267 C.