Venezuela Tigrillo et coraux en fleur.

Tigrillo.

dauphin amuitz

La pointe de Tigrillo est atteinte facilement en quelques heures de navigation au moteur en partant de Puerto La Cruz.

dsc_2528

Le matin il n’y à pas de vent et l’après midi quand ce dernier souffle, il vient juste de face !

tigrillo vénézuela

La route a été excellente pour suivre la myriade de dauphins venus nous escorter et par la même ruinant nos espoirs de pêche à la traîne.

dauphins

Tigrillo nous avait été recommandé notamment par Béa du voilier « Troll » pour ses coraux en fleur. Certes l’eau est froide, 24° mais les fonds valent la peine d’être visités, tout cela à moins de 2m de profondeur.

coraux

La première halte dans une baie de Tigrillo 10°21.908N 64°22.692W en compagnie de « Aquilon » nous a permis de nettoyer la coque d’Amuitz qui avait subi les dures attaques de Puerto La Cruz.

tigrillo venezuela

Des algues, des berniques, presque du corail avait poussé par endroits sous la coque. Il nous aura fallu une bonne journée pour nettoyer en grande partie ces concrétions en particulier sur la ligne d’arbre et sur l’hélice.

amuitz venezuela

Fanfan cherche des huitres sous les palétuviers:

fanfan

Nous étions deux bateaux à Tigrillo puis trois avec « Marie Jeanne 2 »

marie jeanne 2

qui nous suivait puis 8 avec les autres bateaux qui sont venus « faire corps » et éviter de se retrouver isolés dans ces secteurs réputés dangereux.

tigrillo arbre