Toujours a Tenerife…

Comme nous sommes toujours à Tenerife, le radar étant encore en panne (…) nous commençons à connaître le coin !

C’est ainsi que la plus grande artère de Santa Cruz de Tenerife, la Rambla la plus prestigieuse porte le nom d’un certain dictateur encore apprécié localement, semble-t-il.

Franco Tenerife Canaries.
Franco Tenerife Canaries.

Il faut dire que le général en question aurait entamé son coup d’état fasciste dans une des îles des Canaries, d’où le souvenir impérissable (…)

Le gouvernements locaux successifs n’ont rien fait pour changer de nom, nous avons également vus d’autres places portant le nom de Franco sur d’autres îles.

Tenerife Canaries.
Tenerife Canaries.

Fanfan devant la tour de style stalinien, ou mieux pour le coin de style franquiste…

A côté de tout ça, un palais tout neuf, futuriste, il fait penser aux dessins de Bilal.

Tenerife Canaries.
Tenerife Canaries.

Notre pingouin poursuit sa balade en notre compagnie, c’est ainsi qu’il a gravi les 3700 mètres du volcan Teide, que l’on voit en arrière plan !!!

Teide montagne Tenerife Canaries.
Teide montagne Tenerife Canaries.

Amuitz en profite pour parfaire sa garde robe, Fanfan lui a confectionné une housse de solent qui fait des jaloux sur les pontons. A noter également que depuis que nous avons acquis une machine à coudre les toiles et les voiles (…) Amuitz se transforme.
Housses pour les hublots et capots de pont, le soleil est trop violent sans cela, housse pour le transpondeur, bientôt pour le moteur hors bord de l’annexe, nous avons même une rallonge du « bimini » qui fait la jonction entre ce dernier et la capote de descente. Ca change la vie à bord…